Accueil

 

Forum
Historique
 
La Sidi Brahim
 
L'esprit chasseur
 
Les refrains
 
Les congrès
 
Le Drapeau
 
Le mémorial
 
La tenue
 
Les chants
 
Retour mémoire chasseur dans la pierre

 

 

Monument de Lavayssière
 1) Parcours de Lavayssière
 
 2) Projet du monument
 
3) Documents à télécharger

 

 

 RESTAURATION DU MONUMENT TOMBEAU SERGENT LAVAYSSIERE

 

Le département du Lot et plus particulièrement la commune de Castelfranc peuvent s'enorgueillir d'être le berceau du célèbre héros de la bataille de Sidi Brahim (septembre 1845) en  la personne de Jean Lavayssière.

Héros national, cet illustre lotois est immortalisé par un monument érigé dans sa commune de naissance qui fera l'objet d'une grande cérémonie suite à sa restauration prochaine.

 

LE MONUMENT TOMBEAU

A sa mort, en 1892, Lavayssière fut enterré dans le cimetière de Castelfranc.

Un percepteur du Lot, ancien chasseur, essaya d'organiser un comité en vue de lui élever un monument. Un député éleva le ton, disant que Lavayssière ne méritait pas qu'on fasse quelque chose. Le comité fut dissous ; pendant 18 ans la tombe du héros Lavayssière fut abandonnée.

Le 31 octobre 1909, au banquet parisien de la Sidi-Brahim organisé par l'Union des Sociétés de chasseurs à pied, le commandant CAFFIER signale que la tombe de LAVAYSSIERE est abandonnée.

 

Aussitôt, un comité d'initiative est créé, il comprend le général BRUN, Ministre de la Guerre, M. Albert SARRAUT, député et sous-secrétaire d’État. 50 bataillons de chasseurs à pied souscrivent, 44 sociétés d'anciens chasseurs, 70 anciens commandants, 65 officiers de l'active et des réserves ainsi que les musiciens et la chorale du 7ème d'Infanterie à Cahors. Souscrivent également les amicales, les originaires du Lot à Paris, ceux de Bordeaux et les cadets du Quercy.

Il est décidé d'élever un monument de 5 mètres de hauteur au héros de Sidi-Brahim; le sergent Lavayssière.

 

C'est M. Rouge, statuaire, architecte à Cahors qui réalisera le monument.

Le corps de Lavayssière y sera transféré et le monument sera inauguré en grandes pompes le 7 mai 1911

Au sommet figure le buste de Lavayssière. Un bas-relief représente le vaillant soldat luttant contre les Ouled-Ziri.

Anatole de Monzie, sénateur du Lot, termine son discours d’inauguration en disant :  «  Il ne manque qu'au bon soldat qu'une épitaphe véridique, je la voudrais ainsi conçue :
«  Ici repose Jean Lavayssière qui n'eût pas les vertus d'un éclusier ni d'un Suisse, mais qui fut un héros ».

Du monument du sergent Lavayssière se trouve à Castelfranc à la bifurcation de la route 811 et de la route D45 vers Cazals. Sa maison natale se trouve en face le monument,. Une plaque sur la façade rappelle que c'est là où est né notre héros.

 

 

Sa situation topographique et l'outrage du temps indiquent que le monument risque de disparaître dès lors que la mémoire va en s'estompant et que les impératifs de sécurité routière se font jour.

C'est pourquoi, à l'heure où l'histoire va remplacer la mémoire, la commune de Castelfranc et la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs à pied, alpins et mécanisés ont décidé d'unir leurs efforts pour conserver ce monument tombeau de façon à pérenniser le souvenir de Lavayssière.

 

LE PROJET DE REHABILITATION DU MONUMENT

Le projet de réhabilitation du monument réside dans un ensemble d'actions revêtant les aspects les plus divers:

La mémoire – Pérennisation du monument
-
Déplacement du monument tombeau
-
Restauration du monument

 

Le souvenir
-
Réhabilitation de la maison natale de Lavayssière
-
Création d'un musée souvenir

La pédagogie
-
Informations permanentes sur les lieux du monument rappelant la bataille de Sidi Brahim et les noms et origine des Héros de Sidi Brahim originaires du Sud Ouest de la France

Tourisme
-
Création d'un parcours "sur les traces des Héros" regroupant les cités natales des Héros de Sidi Brahim originaires de la région Midi Pyrénées (axe Lacalm (Aveyron+ Tarn), Castelfranc (Lot) et Périssac (Gironde)).

Ce parcours sera établi en liaison avec les syndicats d'initiative et les communes concernées.
Il pourra être exécuté en voiture ou à pied selon les vœux des participants. Il est fractionné en trois pôles d'intérêt :

o   pôle "Rolland" (Aveyron, Sud Cantal – Tarn)



 o   pôle "Lavayssière (Lot – Tarn et Garonne)



o   pôle "de Géreaux"  (Dordogne – Gironde)



Inauguration
-
Cérémonie d'inauguration patronnée par de hautes autorités (prévision 3 et 4 octobre 2015).
Par de hautes autorités civiles et militaires
-
Exposition Sidi Brahim

 

APPEL AUX BENEVOLES

Anciens chasseurs à pied, alpins, portés et mécanisés, vous qui avez porté la tenue bleue.
Hommes et femmes de bonne volonté concernés par notre devoir collectif de mémoire faites vous connaître auprès de

Hervé Thiébaut ( 06 88 98 81 75 – hervethiebaut@wanadoo.fr )

Votre participation à ce grand projet, aussi modeste soit-elle, redonnera, à Castelfranc, la Région Midi Pyrénées et les associations patriotiques, des raisons de perpétuer le souvenir de Lavayssière et, par là, de ceux qui ont fait la France.

 

 

A revoir ou à découvrir :
Le monument du clairon Rolland  
Le monument national de Périssac
La statue du capitaine de Géreaux

 

 

Copyright © 2012 - 2017   FNAC - . Tous droits réservés.
Mentions légales