Accueil

 

Forum
Historique
 
La Sidi Brahim
 
L'esprit chasseur
 
Les refrains
 
Les congrès
 
Le Drapeau
 
La tenue
 
Les chants
 
Mémoire chasseur dans la pierre

 

L'uniforme : on dit "la Tenue"

Tenue

La tenue des chasseurs à pied a relativement peu changé depuis leur création comparativement à ce que fut l'évolution des soldats des autres armes.

Dès 1837, les chasseurs adoptent le fameux bleu car peu discernable par l’ennemi, qui leur restera, et optent pour une tunique de forme nouvelle, différente de l'habit ajusté de l'infanterie. De même, un ceinturon de cuir noir supportant la giberne et le porte-baïonnette, se substitue aux buffleteries blanches réglementaires des régiments d'infanterie. C’est donc la première tenue camouflée de l’armée française.

La coupe et la coiffure suivront l'évolution de la mode militaire, mais la couleur de fond bleu foncé, les passepoils et galons de troupe jonquille, les épaulettes vertes à tournante jonquille et les boutons argentés frappés du cor, resteront immuables de la tenue définie en 1840.

En 1842, à la suite du décès accidentel du Duc d'Orléans, leur créateur, les chasseurs prirent le nom de "Chasseurs d'Orléans" et les officiers, en signe de deuil, adaptèrent au képi un manchon de velours noir.

En 1888, la spécialisation de certains bataillons de chasseurs à pied en bataillons alpins entraînera une première variante dans l'homogénéité de la tenue des chasseurs, par l'adoption, de ces derniers, du béret béarnais (baptisé "tarte" orné du cor), des bandes molletières bleu foncé, de la ceinture de flanelle et du jersey bleu, de la vareuse dolman à col rabattu, et de la pèlerine à capuchon.

A l'entrée en campagne en 1914, les chasseurs à pied portent le képi, la capote, le pantalon pris dans des jambières en cuir noir, la veste sur le sac. Les chasseurs alpins portent la tarte, la vareuse bleu foncé, le pantalon pris dans les bandes molletières, pèlerine sur le sac. Les chasseurs cyclistes portent la tenue des alpins sans le béret, remplacé par le képi des chasseurs à pied et le collet à capuchon.

En 1932, est adoptée la nouvelle culotte golf bleu foncé et passepoil jonquille.

La transformation, dès 1937, des 5ème et 17ème, puis en 1940, des 4ème et 16ème bataillons de chasseurs à pied en chasseurs portés, n'entraîne pas de changement dans la tenue sauf le casque modèle "blindé" à "frontière" de cuir.

En 1939, les bataillons de chasseurs font la campagne de France en casque et en capote kaki (cape et béret pour les bataillons portés des divisions cuirassées) de différents modèles.

A partir de 1944 et parfois jusqu'en 1946, les chasseurs furent équipés de tenues américaines comme la plupart des autres corps de l'armée avec calot bleu foncé à fond et passepoil jonquille pour les chasseurs à pied, et la tarte pour les chasseurs alpins, mais nombreux furent ceux qui conservèrent, notamment parmi les officiers, tout ou partie des anciennes tenues françaises.

Après 1946, les chasseurs furent dotés des nouveaux effets réglementaires, bleu foncé avec boutons argentés et passepoils, attributs et galons (pour les hommes du rang, jonquille).

Les bataillons alpins, parachutiste, portés puis mécanisés poursuivent l’évolution de leurs équipements et de leur tenue avec les temps modernes pour cette recherche toujours constante de l’opérationnalité depuis leur création. Ainsi, les chasseurs à pied conservent jalousement leur tenue bleu jonquille malgré les conflits, les époques et les différentes spécialités de l’arme bleue.

Copyright © 2012 - 2017   FNAC - . Tous droits réservés.
Mentions légales